Le message des géants du Net aux chefs d'État du G8

le
0
Réunis pendant deux jours à Paris pour l'e-G8, les patrons d'Internet ont réaffirmé leur méfiance envers la régulation.

Ils sont six à rencontrer les huit chefs d'État du G8 à Deauville aujourd'hui. Mark Zuckerberg, fondateur de Facebook, Eric Schmidt, président de Google, Yuri Milner, cofondateur du fonds russe DST et actionnaire de Facebook, Zynga et Groupon, Hiroshi Mikitani, PDG de Rakuten, Stéphane Richard, PDG de France Télécom-Orange, et Maurice Lévy, président de Publicis et organisateur de l'e-G8 Forum qui s'est tenu à Paris mardi et mercredi. Ils auront la responsabilité de présenter les conclusions des deux jours de débats.

L'exercice n'est pas aisé, comme l'a révélé l'examen, mercredi soir, de la synthèse des débats menés par le Gotha de l'Internet mondial. Les revendications des intervenants s'étalaient d'une meilleure protection du droit d'auteur à une régulation minimaliste du secteur, en passant par un soutien au déploiement des infrastructures et la garantie d'un Internet libre et neutre.

Pour Jean-Bernard Lévy, président du directoire de Vivendi, six grands t

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant