Le mercato de François Hollande

le
1
Le Jean-Pierre Bernès de la politique française ? François Hollande !
Le Jean-Pierre Bernès de la politique française ? François Hollande !

Été comme hiver, les recasages d'amis du pouvoir tournent à plein régime. Dernier en date, la nomination plutôt incongrue de Christophe Chantepy, conseiller d'État, comme ambassadeur de France en Grèce. Une promotion qui s'explique par le CV politique de l'impétrant : Chantepy fut conseiller de Ségolène Royal en 2007 puis directeur de cabinet d'Ayrault à Matignon. Car, en politique comme en foot, mieux vaut avoir un bon agent pour défendre ses intérêts. Et en politique, c'est évidemment François Hollande le meilleur des entremetteurs, surtout si le candidat est, comme le chef de l'État, issu de  la « promotion Voltaire » de l'ENA. Pour ceux qui n'en sont pas, une proximité avec l'un de ses hauts ministres ne saurait nuire?

 

Agent : François Hollande

- Marie-Arlette Carlotti, ex-ministre, soutien de François Hollande, nommée présidente du haut comité pour le logement des personnes défavorisées (poste sans rémunération, mais avec remboursement des frais et prise en charge des déplacements).

- François Brottes, député PS, soutien de François Hollande, président du directoire de RTE (le réseau de transport d'EDF).

- Dominique Bertinotti, ancienne proche de Ségolène Royal, ex-ministre, nommée au conseil d'État.

- André Martinez (promotion Voltaire) nommé à la tête d'Icade (filiale de la caisse des dépôts et consignations dirigée par Pierre-René Lemas, promotion Voltaire)....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • M8252219 le mardi 25 aout 2015 à 09:55

    Les copains ou les cokins s'entraident. La France, ripoublique bananière, un exemple de démocratie pour les pays en voie de développement.