Le mercaptan, un gaz toxique et nauséabond

le
0
Le gaz émis par l'usine chimique Lubrizol à Rouen est un composé soufré, toxique à forte dose, différent de l'additif inoffensif que l'on rajoute dans le gaz de ville.

Le mercaptan qui s'est échappé lundi d'une usine chimique du groupe Lubrizol à Rouen fait partie d'une famille de composés soufrés à l'odeur particulièrement nauséabonde. Certains de ces composés sont inoffensifs et servent à parfumer le le gaz de ville, inodore, afin de repérer les fuites et éviter ainsi les accidents.

Malgré ces exceptions, la plupart des mercaptans, aussi appelé thiols, sont classés selon leur formule chimique comme «toxiques» ou «nocifs», et dangereux pour l'environnement, contrairement aux affirmations de la préfecture de Rouen qui parlait d'un «nuage non toxique» ou de la Sécurité civile, qui affirmait qu'il s'agissait d'un «marquant olfactif totalement inoffensif» ajouté au gaz de ville.

La forme la plus dangereuse du mercaptan est le méthanéthiol (formule CH3...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant