Le mensuel See veut réveiller la presse cinéma

le
0
Nouveau venu dans les kiosques, See s'adresse aux passionnés en leur offrant «plus de profondeur» et une approche plus «sociétale» du 7e art.

Ce n'est pas mission impossible mais pas loin. Avec une mise en place en kiosques de 100.000 exemplaires depuis le 25 octobre, le mensuel See espère réveiller un marché de la presse magazine cinéma en grande difficulté depuis plusieurs années. Vendu 4,90 euros, le nouveau venu s'adresse aux passionnés en leur offrant «plus de profondeur» et une approche plus «sociétale» du 7e art.

«Les gens n'achètent plus de presse cinéma car ils trouvent tout sur le Web, explique Bertrand Le Port, éditeur et directeur de la rédaction de See. Or il y a des choses sur Internet que l'on ne trouve pas dans la presse spécialisée actuelle, qui ne s'est pas suffisamment adaptée aux attentes des lecteurs.»

Dans le premier numéro avec Daniel Craig en couverture, outre la première critique parue du nouveau James Bond...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant