Le ménage, un tue-l'amour pour les hommes

le
0
Selon une étude publiée dans la très sérieuse American Sociological Review, plus un homme marié fait de tâches ménagères, moins il a de rapports sexuels.

Ce sera peut-être le prochain éditorial de Elle. En tous cas, cette publication scientifique menée par des professeurs reconnus de sociologie ne manquera pas de faire réagir les féministes. Car entre la vaisselle, l'aspirateur, la cuisine, les courses et les rapports sexuels, il faut choisir. D'éminents professeurs de sociologie américains enseignant à l'université de Washington et un espagnol signent cet article qui ne concerne que les couples hétérosexuels américains.

«Nos travaux évoquent l'importance des rôles sociaux pour la fréquence des rapports sexuels dans les mariages hétérosexuels, explique le premier auteur de l'étude, Sabino Kornrich, du Centre de recherches Juan March Institute à Madrid. Les couples dans lesquels les hommes participent plus aux tâches ménagères généralement faites par les ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant