Le mémorial d'Auschwitz enseigne désormais la Shoah en arabe et farsi

le
0

Avec le lancement d'une série de cours en ligne, le musée du plus emblématique des camps d'extermination nazi espère toucher un public qui «méconnaît» selon lui l'histoire de l'Holocauste.

Sur le million de touristes ayant visité le camp d'extermination d'Auschwitz en 2013, environ un millier étaient originaires d'un pays arabophone et moins d'une centaine avait la nationalité iranienne. Partant de ce constat, le mémorial a annoncé cette semaine la diffusion sur son site d'une série de cours en arabe et farsi portant sur l'histoire de la Shoah, destinés à sensibiliser un public qui selon lui «méconnaît» voire «nie», parfois, l'existence même de l'Holocauste.

Car l'initiative, en effet, ne tient pas qu'au mauvais chiffres de fréquentation. Alors qu'Italiens, Allemands, Coréens et Français se rendent chaque année par bus entiers sur le site, le choix spécifique de ces deux langues au détriment des autres est tout sauf fortuit, et sa portée politique manif...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant