Le meilleur PSG, vraiment ?

le
0
Le meilleur PSG, vraiment ?
Le meilleur PSG, vraiment ?

Le PSG vient de réaliser un quadruplé inédit dans l'histoire du foot français. Pour son président, Nasser Al-Khelaïfi, il s'agit même de la " meilleure saison de l'histoire du club ". Encore faut-il se pencher sur les pages glorieuses passées. Car même s'il a changé de logo, propriétaires, dimension Paris a vécu, vibré, chaviré, avant 2011.

Trophée des champions, Coupe de la Ligue, championnat, Coupe de France. Un quadruplé historique remporté par le PSG qui aura réussi à faire fondre son président, Nasser Al-Khelaïfi : " La meilleure saison de l'histoire du PSG ". Tout simplement. Mais, une question se pose : le président directeur général du club de la capitale aurait-il dû peser ses mots ? Déjà en octobre dernier, Nasser Al-Khelaïfi n'hésitait pas à élever le succès contre Barcelone (3-2), en phase de poules de la Champions, au rang de " plus belle victoire de [sa] vie ". Rien que ça. Comme si chaque nouvel exploit devait forcément surpasser le précédent. Alors, peut-on comparer les époques ? Ce PSG est-il le meilleur de l'histoire ? Meilleur que le premier PSG champion, en 86 ? Meilleur que le PSG, cinq fois de suite demi-finaliste de coupes européennes entre 93 et 97 ? Meilleur que le PSG 93, vainqueur du Real Madrid en Coupe UEFA ? Meilleur que le PSG 94, champion de France devant l'OM, alors champion d'Europe en titre ? Meilleur que le PSG 96, vainqueur de la Coupe des coupes ? Meilleur que le PSG 97, premier du classement européen, au coefficient UEFA des clubs ?

" On ne peut pas comparer les époques "



" Le quadruplé, c'est inédit, pose Bernard Lama. Du jamais-vu ! Alors oui, je suis d'accord avec Nasser Al-Khelaïfi. " Le dernier rempart et capitaine du grand PSG des nineties s'enthousiasme d'observer à nouveau son club en haut de l'affiche. " Il ne manque d'ailleurs pas grand-chose pour qu'ils remportent la Ligue des champions ", souffle Lama, alias Le Chat, pour les habitués du Parc. Mais à la question de savoir où se placerait son ancienne équipe, celle de Raï, Ginola et Valdo, en 2015, le Guyanais tranche : " ça ne sert à rien de comparer les époques. Aujourd'hui, c'est un autre football, plus athlétique. " Parisien de 1992 à 98, l'ex-milieu de terrain Vincent Guérin ne dit pas le contraire. " La saison qui vient de s'écouler est la plus aboutie du club. Championnat-Coupe de la Ligue-Coupe de France, c'est exceptionnel. Mais ce n'est pas comparable avec notre époque. "

"La concurrence était plus relevée, plus féroce..."




Lire la suite de l'article sur SoFoot.com

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant