Le Mediator a été testé comme coupe-faim

le
0
Des essais cliniques, retrouvés lors de perquisitions au siège du laboratoire Servier, montrent que le Mediator a été testé sur des êtres humains comme coupe-faim, contrairement à ce que le laboratoire a jusqu'ici affirmé.

La perquisition dans les locaux de Servier a apporté la preuve que le laboratoire a bien testé sur des êtres humains son médicament Mediator comme coupe-faim, selon Le Journal du dimanche . L'entreprise avait jusqu'à présent toujours nié avoir effectué de telles recherches. L'hebdomadaire cite des extraits sans ambiguïté de trois rapports médicaux réalisés entre 1968 et 1973, dont il a obtenu copie.

«Le 780 SE (ou Mediator) peut être considéré comme un anorexique des plus satisfaisants et mérite d'être retenu comme adjuvant des plus précieux dans le traitement de l'obésité», indique l'un de ces rapports, rédigé en septembre 1971 après des essais sur 64 personnes obèses. «L'introduction de ce produit nous paraît un progrès certain dans la thérapeutique de l'obésité», attestait un an et demi plus tard un autre rapport, après expérimentation sur 31 sujets.

Dès 1968, un premier document du même type évoquait «62,5% d'excellents résultats» dans des «

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant