Le médiateur de Fessenheim dénonce «l'autisme du milieu nucléaire»

le
0
INTERVIEW - Chargé par le gouvernement de préparer la fermeture de la centrale nucléaire, Francis Rol-Tanguy déplore que les syndicats et le maire de Fessenheim refusent de lui parler. Quant à EDF, elle espère encore sauver la centrale.

Francis Rol-Tanguy a été chargé par le gouvernement de préparer la fermeture de la centrale de Fessenheim, prévue d'ici 2016. Un dossier sensible, et symbolique dans le cadre du débat sur la transition énergétique.

LE FIGARO. - Depuis le début de votre mission, quelles sont les résistances auxquelles vous vous heurtez? Ni EDF ni la CGT n'ont caché leur opposition au projet du gouvernement...

Francis ROL-TANGUY. -EDF n'est pas résigné à la fermeture de Fessenheim. Depuis le début de ma mission, j'ai des échanges ­réguliers avec l'entreprise même si, d'une manière générale, il y a un certain «autisme» du milieu nucléaire. La France ayant jusque-là fait le choix massif de l...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant