Le Medef demande une baisse des dépenses publiques

le
0
Soulignant que les pistes et les solutions pour réduire celles-ci sont nombreuses, la patronne des patrons, Laurence Parisot, a souhaité que les collectivités locales montrent elles aussi l'exemple.

Les patrons déplorent que le gouvernement prépare un budget 2013 faisant porter l'essentiel des efforts sur les entreprises et les ménages sans s'attaquer aux dépenses publiques de manière significative. «Nous regardons ce qui est envisagé avec effroi», a martelé mardi Laurence Parisot, la présidente du Medef, lors de sa conférence de presse mensuelle. Estimant que «le gouvernement prend le risque de créer un choc de non-compétitivité», la patronne des patrons a regretté que la baisse des dépenses publiques soit limitée à 10 milliards d'euros alors que les entreprises et les ménages devront payer 20 milliards d'euros d'impôts supplémentaires.

La présidente du Medef est d'autant plus «préoccupée» que la dépense publique ne sera pas réduite de 10 milliards. «En réalité, ce qui va être présenté, c'est une réduction de l'augmentation des dépenses publiques, a précisé Laurence Parisot. Depuis plusieurs années, on augmente les dépenses publiques de

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant