Le médecin de l'émission Koh-Lanta se suicide au Cambodge

le
0

PARIS (Reuters) - Le médecin urgentiste chargé de suivre les concurrents de l'émission de téléréalité Koh-Lanta, diffusée par la chaîne TF1, s'est suicidé au Cambodge, où l'un des candidats de l'émission avait péri quelques jours auparavant.

La mort du Dr Thierry Costa, 38 ans, a été annoncée lundi par la société de production de l'émission, Adventure Line productions (ALP) et TF1, qui publie sur son site le verbatim de la lettre laissée par l'urgentiste.

Thierry Costa écrit que son nom a été "sali dans les médias" et affirme avoir traité le candidat décédé "de manière responsable, comme un patient et non comme un candidat".

"Des accusations et suppositions injustes ont été proférées à mon encontre", ajoute-t-il. "Je n'oserai plus croiser un regard en France sans que je me pose la question de savoir s'il est rempli de méfiance envers moi."

Dans un communiqué, Nonce Paolini, PDG de TF1, dit "laisser à leur conscience les auteurs des propos anonymes tenus sur les circonstances du décès de Gérald Babin, ainsi que ceux qui les ont colportés, avant même que toute la lumière ait été faite sur ce drame."

De son côté, ALP estime que cet événement tragique "doit inciter ceux qui accusent et commentent sans discernement à faire preuve de responsabilité".

Des témoins anonymes cités dans la presse ont mis en cause la production et très indirectement le médecin dans la mort de Gérald Babin, le 22 mars, au premier jour de tournage de la 16e saison, dans l'île de Koh Rong, dans le sud du Cambodge.

TEMOIGNAGES ANONYMES

Selon l'un d'eux, alors que le jeune homme semblait avoir un malaise, ordre avait été donné de ne pas arrêter l'épreuve et de ne pas intervenir devant les caméras, de sorte que Gérald Babin serait resté plusieurs minutes sans assistance.

Me Jérémie Assous, avocat de la famille du candidat décédé, a annoncé sur Europe 1 que ses clients se constitueraient partie civile dès mardi.

Il a fait état d'un autre témoignage, selon lequel la production aurait choisi dans un premier temps de transférer Gérald Babin à l'hôpital "via le bateau, par souci d'économies", au lieu de faire appel à un hélicoptère.

"Il est indispensable qu'une instruction soit ouverte et il est indispensable que la société de production communique l'ensemble des éléments dont elle dispose, notamment les enregistrements des caméras lors de l'accident", a-t-il dit.

La société ALP, qui produit Koh Lanta pour TF1, a annoncé la semaine dernière le dépôt d'une plainte pour diffamation "contre tous ceux qui se permettraient d'instrumentaliser la mort d'un homme pour porter des accusations mensongères et malveillantes".

Thierry Costa était le médecin de Koh-Lanta depuis quatre saisons. L'émission a été arrêtée après la mort de Gérald Babin.

Une enquête préliminaire pour "homicide involontaire" a été ouverte par le parquet de Créteil, près de Paris, afin de rechercher les causes de la mort du candidat, dont le corps a été rapatrié en France.

Les premiers résultats d'une autopsie communiqués vendredi dernier n'ont montré aucune anomalie cardiaque ou vasculaire, selon la radio RTL.

L'autopsie doit être complétée par une batterie d'examens radiographiques et toxicologiques dont les résultats ne seront connus que dans quelques jours.

Parallèlement, les images tournées sur place doivent être saisies et analysées par les enquêteurs, qui devraient procéder à des auditions cette semaine.

Gérard Bon

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant