Le match des candidats sur Internet

le
0
Nicolas Sarkozy s'est imposé sur Facebook et François Hollande sur Twitter. Mais Jean-Luc Mélenchon a très bien tiré son épingle du jeu.

Guerre des «like» sur Facebook, concours de «followers» sur Twitter, «Sarko-bashing»... La campagne présidentielle 2012 s'est beaucoup jouée sur Internet. Au lendemain du premier tour, la majorité des observateurs s'accordent pour dire que Nicolas Sarkozy l'a emporté sur Facebook tandis que François Hollande a pris le meilleur sur le réseau social Twitter. Le président sortant a ainsi collecté le soutien de plus de 600.000 amis sur Facebook contre 91.000 pour son rival socialiste. En revanche, sur Twitter, François Hollande est nettement devant avec environ 240.000 followers contre quelque 172.000 pour son rival de droite dimanche soir.

Victoire sur Twitter pour l'un, victoire sur Facebook pour l'autre: match nul? Les équipes des deux candidats ne l'entendent pas de cette oreille. «Facebook est un réseau affinitaire, explique Nicolas Princen, responsable de la Web campagne et du projet numérique de l'UMP. Les 600.000 amis de Nicolas Sarkozy affichent publiquement leur

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant