Le Maroc va se joindre à la coalition saoudienne au Yémen

le
1

RABAT, 27 mars (Reuters) - Le gouvernement marocain a annoncé vendredi qu'il se joindrait à la coalition mise en place par l'Arabie saoudite au Yémen en fournissant un soutien politique, logistique, militaire et en lien avec le renseignement. Dans un communiqué, le ministère marocain des Affaires étrangères explique que ce soutien vise à "défendre la légitimité" et précise que les "forces armées royales stationnées dans les Emirats arabes unis seront à la disposition de la coalition". Mais il ne confirme pas les informations de la chaîne de télévision Al Arabiya, selon laquelle Rabat aurait envoyé plusieurs avions. Des chasseurs F-16 marocains sont déjà basés aux Emirats dans le cadre de la coalition internationale mise en place par les Etats-Unis contre l'organisation Etat islamique (EI) en Irak et en Syrie. Le Maroc est, avec l'Egypte, l'un des plus proches alliés du Conseil de coopération du Golfe, dont quatre pays membres (Arabie saoudite, Qatar, Koweït et Emirats) ont promis de lui verser 5 milliards de dollars d'aide entre 2012 et 2017 pour l'aider à surmonter les troubles liés au mouvement des "printemps arabes". L'offensive aérienne déclenchée par l'Arabie saoudite et ses alliés sunnites au Yémen s'est poursuivie vendredi avec de nouvelles frappes signalées au lever du jour notamment à Sanaa, la capitale, et dans le nord du pays, la région dont sont originaires les miliciens chiites houthis. (voir ID:nL6N0WT0NG ) (Aziz El Yaakoubi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • brinon1 le vendredi 27 mar 2015 à 13:25

    on reconnait nos ALLIES.