Le Maroc va prendre des mesures contre les apprentis djihadistes

le
0

RABAT, 18 septembre (Reuters) - Le Maroc va adopter une nouvelle législation pour empêcher le recrutement sur son territoire de combattants par les groupes extrémistes islamistes. Quelque 2.000 Marocains combattraient aux côtés des djihadistes en Irak et en Syrie, a-t-on déclaré de source proche des services de sécurité marocains. "Environ 200 sont revenus au Maroc et tous ont été arrêtés, pour la plupart dès leur arrivée à l'aéroport", a-t-on ajouté. Le Conseil de gouvernement, réuni jeudi sous la présidence du Premier ministre Abdelilah Benkirane, a adopté un projet de loi renforçant l'arsenal juridique de lutte contre le terrorisme. Le texte vise à empêcher des Marocains de rejoindre des groupes armés et des camps d'entraînement dans les zones de tensions. Il autorise le gouvernement à poursuivre les Marocains et les étrangers soupçonnés d'avoir commis des "crimes terroristes en dehors du royaume". Pour être adopté, ce projet de loi doit être approuvé par les deux chambres du Parlement. Le Maroc a été visé par le passé par plusieurs attentats à la bombe, le dernier en date en avril 2011 à Marrakech (17 morts dont huit Français). (Aziz El Yaakoubi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant