Le Maroc annonce avoir démantelé une cellule islamiste

le
0

SALE, Maroc, 23 mars (Reuters) - Les autorités marocaines ont annoncé lundi avoir démantelé une cellule de militants islamistes qui voulaient créer dans le royaume un groupe affilié à l'Etat islamique (EI). Des armes ont été saisies. Cette cellule, composée de treize personnes, était présente dans plusieurs villes, notamment à Marrakech et Agadir, deux grandes destinations touristiques. Ses membres avaient fait allégeance au dirigeant de l'EI, Abou Bakr al Baghdadi, et voulaient mettre sur pied une branche locale de ce groupe. Lors d'une réunion à Salé, au siège du Bureau central des investigations judiciaires (BCIJ) récemment mis en place, les autorités ont montré aux journalistes six pistolets et des munitions saisis dans une cache près d'Agadir, dans le sud du pays. "Cette cellule préparait des attentats contre des hommes politiques et contre des membres des forces de sécurité pour leur voler leurs armes", a dit Abdelhak Khayyam, directeur du BCIJ. Il a précisé que 1.354 ressortissants marocains étaient allés rejoindre des groupes armés en Syrie et en Irak. Parmi eux, 286 ont été tués, 220 sont rentrés au Maroc et ont été incarcérés. Le Maroc a été visé dans le passé par plusieurs attentats à la bombe, le dernier en date en avril 2011 à Marrakech (17 morts dont huit Français). (Zakia Abdennebi, Guy Kerivel pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant