Le mariage solidement ancré en Ile-de-France

le
0
71 % des couples franciliens se sont passé la bague au doigt. À Paris, le pacs, parfois vu comme un «prémariage», se taille aussi un joli succès.

Ils ont été nombreux, jeudi à Paris, à ne pas fêter la Saint-Valentin. Selon une étude de l'Insee, seuls 55,7 % des Parisiens se déclarent en couple, contre 67 % ailleurs en France. Et les habitants de la capitale s'engagent plus tard que les autres: si la moitié des Français sont casés à 31 ans, le Parisien attend ses 37 ans pour faire de même. Pour ne rien arranger, le nombre de mises en couple ralentit fortement à partir de 33 ans, pour mieux stagner à l'orée de la cinquantaine.

Les habitants de la capitale au­raient-ils plus de problèmes que les autres avec la chose amoureuse? Claire Decondé, auteur de l'étude, avance une autre explication, bien plus terre à terre. «Les Parisiens en couple ont tendance à partir s'installer en banlieue ou en province, où les logements sont plus grands et moins chers, afin de...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant