Le mariage pour tous divise le Mexique

le
0
Des militants défilent lors de la contre-manifestation en faveur du mariage pour tous, samedi 24 septembre dans les rues de Mexico, la capitale du pays.
Des militants défilent lors de la contre-manifestation en faveur du mariage pour tous, samedi 24 septembre dans les rues de Mexico, la capitale du pays.

Une mobilisation et sa contre-mobilisation ont agité la capitale du pays samedi, alors que le président a récemment promis un projet de réforme de la Constitution pour légaliser les unions homosexuelles sur l’ensemble du territoire.

La célèbre place de l’Ange de l’indépendance à Mexico était, samedi 24 septembre, coupée en deux par des barrières métalliques, surveillées par des centaines de policiers. Le dispositif a empêché la rencontre entre deux manifestations, l’une contre le mariage pour tous, l’autre en sa faveur.

Une séparation qui symbolise les divisions suscitées par l’initiative du président, Enrique Peña Nieto, de légaliser le mariage pour tous dans un pays, où 80 % des habitants sont catholiques.

Des milliers de personnes, vêtues de blanc, ont défilé, à l’appel du Front national pour la famille (FNF), qui fédère des courants religieux conservateurs catholiques, évangélistes ou mormons. Venus des quatre coins du Mexique, les manifestants de tous âges brandissaient des banderoles pour « la défense de la famille », « la santé mentale des enfants » et « contre l’adoption par des couples du même sexe ». La manifestation s’est achevée par des discours au pied de la statue dorée de l’Ange de l’indépendance, érigée sur un immense rond-point.

De l’autre côté de la place, quelques centaines de Mexicains les attendaient avec des pancartes aux couleurs de l’arc-en-ciel. « Les mêmes droits pour les homosexuels », ont scandé les participants à cette contre-mobilisation, organisée par le Front fier national (FON), réunissant les associations de la communauté lesbienne, gay, bisexuelle et transgenre (LGBT). « Nous revendiquons notre fierté et nos droits dans un pays ultraconservateur et souvent homophob...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant