Le mariage Glencore/Xstrata se fait attendre

le
0

Commodesk - La fusion entre les deux géants des matières premières, Glencore et Xstrata, est de nouveau reportée. Les deux groupes suisses ont convenu de repousser la date de finalisation de l'accord au 15 mars, soit un délai supplémentaire de deux semaines.

Pour être validée, l'union doit être approuvée par les autorités de la concurrence en Afrique du Sud et en Chine. Or, il est peu probable qu'un accord soit signé d'ici à la fin du mois. De plus, Glencore souhaite attendre la publication de ses résultats 2012, prévue le 5 mars, pour officialiser la transaction.

Le rapprochement entre le négociant en matières premières et le producteur minier a été annoncé pour la première fois le 7 février 2012. Mais le dossier est compliqué, du fait de la taille des deux entreprises et surtout du nombre d'actionnaires impliqués. Le groupe, qui pèserait 90 milliards de dollars en bourse, serait le premier producteur mondial de zinc, de plomb et de charbon-vapeur.

Glencore et Xstrata sont tous deux immatriculés dans le canton de Zoug, dans le nord-est de la Suisse, qui offre la fiscalité la plus avantageuse de la confédération. Les impôts sur les bénéfices sont fixés à 15%, tandis que les taxes municipales et cantonales sont quasi nulles.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant