Le mariage gay n'est pas la priorité pour 70% des Français

le
7
INFO LE FIGARO - La réduction de la dette , la lutte contre la désindustrialisation mais aussi des sujets sociétaux paraissent plus importants, selon un sondage Ifop réalisé pour un collectif d'opposants au mariage gay. » DOCUMENT (pdf) - L'intégralité du sondage

L'ouverture du mariage aux couples homosexuels est loin d'être une priorité pour les Français, selon un sondage Ifop réalisé mi-décembre auprès d'un échantillon de 1005 personnes pour le collectif de la Manif pour tous, emmené par la polémiste et humoriste catholique Frigide Barjot. 70 % des personnes interrogées jugent le sujet secondaire tandis qu'une grande majorité pointe l'urgence de s'attaquer aux dossiers de la réduction de la dette publique (62 %) ou de la lutte contre la désindustrialisation (56 %).

«Pour les Français, c'est loin d'être la priorité du moment. Aux critiques de fond sur le texte s'ajoute donc une critique de forme sur le timing du projet de loi, note le directeur du ...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • celiron le mercredi 19 déc 2012 à 16:15

    Le PS tire vite un nouvel écran de fumée pour faire oublier sa politique désastreuse. Le prochain sera l'euthanasie. Les Français, soit ne veulent pas de ce projet, soit s'en moquent éperduement. Le PS affiche clairement son ridicule et son amateurisme

  • frk987 le mercredi 19 déc 2012 à 15:49

    Si les journalistes faisaient correctement leur boulot, ils n'évoqueraient qu'en entre-filet ce non-évènement. Mais comme ils sont à la botte des socialos, et que pendant qu'on parle de ça, on parle pas de choses sérieuses comme du chômage, de la fiscalité, de la dette, des retraites,.....et j'en oublie.

  • wecando2 le mercredi 19 déc 2012 à 14:44

    Déconnexion complète entre le PS et le peuple. Le PS a besoin d'écrans de fumée pour exister. En déroute au plan économique et social, il multiplie les tentatives de diversion. Mais cela passe de moins en moins.

  • wecando2 le mercredi 19 déc 2012 à 14:41

    Deux à trois fois plus d'opposants à ce projet lors des manifs contre que de partisans lors des manifs de soutien à ce projet. Sans compter la déroute des socialos aux législatives partielles. L'opinion publique ne veut pas de ce projet absurde.

  • wecando2 le mercredi 19 déc 2012 à 14:41

    Les socialos vont comprendre leur douleur lors des prochaines élections municipales. Ca va être encore pire qu'aux législatives partielles. Ils sont en déroute.

  • M7954176 le mercredi 19 déc 2012 à 14:40

    alors pourquoi, on nous rabat les oreilles avec çà...

  • wecando2 le mercredi 19 déc 2012 à 14:32

    L'opinion publique est carrément contre ce projet absurde. Deux à trois fois plus d'opposants à ce projet lors des manifs contre que de partisans lors des manifs de soutien à ce projet. Sans compter la déroute des socialos aux législatives partielles.