Le maréchal Tantaoui mis à la retraite d'office en Egypte

le
0
LE PRÉSIDENT ÉGYPTIEN MOHAMED MORSI ÉCARTE LE MARÉCHAL HUSSEIN TANTAOUI
LE PRÉSIDENT ÉGYPTIEN MOHAMED MORSI ÉCARTE LE MARÉCHAL HUSSEIN TANTAOUI

par Edmund Blair

LE CAIRE (Reuters) - Le président égyptien Mohamed Morsi a ordonné dimanche la mise à la retraite du maréchal Hussein Tantaoui, tout-puissant ministre de la Défense qui a conduit la transition après la chute, en février 2011, du président Hosni Moubarak.

Selon le porte-parole de la présidence, le chef de l'Etat a également mis à la retraite d'office le général Sami Ena, chef d'état-major des armées.

Les deux officiers sont nommés conseillers auprès du chef de l'Etat, qui est issu des Frères musulmans. Ces mesures prennent effet immédiatement.

Le président Mohamed Morsi a également abrogé un décret constitutionnel pris par l'armée peu avant son élection qui visait à rogner ses prérogatives.

"Les décisions que j'ai prises aujourd'hui ne visaient pas certaines personnes et n'avaient pas non plus pour but de gêner les institutions, et ce n'était pas non plus mon but de restreindre les libertés", a déclaré Morsi lors d'un discours prononcé à l'occasion du mois sacré du ramadan.

"Je n'ai pas voulu envoyer des messages négatifs à propos de qui que ce soit, mais mon objectif était de servir cette nation et son peuple", a-t-il ajouté en rendant hommage au travail des forces armées.

Le général Mohamed al Assar, promu dimanche vice-ministre de la Défense, a expliqué que la décision du chef de l'Etat de mettre le maréchal Hussein Tantaoui à la retraite avait été prise après des consultations avec l'intéressé et le Conseil suprême des forces armées (CSFA) qu'il présidait.

Toutes ces mesures devraient pouvoir desserrer l'emprise des généraux, traditionnellement très puissants en Egypte, sur le chef de l'Etat, issu des rangs civils pour la première fois depuis six décennies.

Le pays le plus peuplé du monde arabe, qui a signé un traité de paix historique avec Israël en 1979, attend une nouvelle Constitution après des décennies de régime militaire.

"Le maréchal Hussein Tantaoui est admis à faire valoir ses droits à la retraite à compter de ce jour", a déclaré le porte-parole du chef de l'Etat dans un communiqué. Il est remplacé aux postes de ministre de la Défense et de président du CSFA par le général Abdellatif Sisi.

Le général Sidki Sohbi succède quant à lui au général Sami Enan à la tête de l'état-major. Ce dernier, âgé de 64 ans, a longtemps été considéré comme très proche des Etats-Unis, qui financent en grande partie l'armée égyptienne.

Quant au maréchal Hussein Tantaoui, 76 ans, il est considéré comme un pilier du régime Moubarak dont il a été le ministre de la Défense pendant 20 ans avant d'assurer la transition sous la pression de la rue au lendemain de la "révolution du Nil".

Le président Mohamed Morsi a également nommé un magistrat, Mahmoud Mekky, au poste de vice-président de la République. Ce juge a pour frère le nouveau ministre de la Justice, Ahmed Mekky, qui avait dénoncé sous Moubarak les fraudes électorales.

Avec Yasmine Saleh et Maroua Aouad,; Jean-Loup Fiévet et Hélène Duvigneau pour le service français

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant