Le marché mondial du luxe vu en hausse de 2% à 4% en 2017-Bain

le
0
    * Bain tablait en octobre sur une croissance de 1% à 2% en 
2017 
    * Chine et Europe compensent la sous-performance des USA 
    * Le chiffre d'affaires du secteur attendu à 254-259 mds en 
2017 
    * Bain voit les ventes mondiales à 280-290 milliards d'ici 
2020 
 
    par Dominique Vidalon 
    PARIS, 29 mai (Reuters) - Le marché mondial du luxe devrait 
croître plus que prévu cette année, la progression des dépenses 
de la clientèle en Chine et en Europe compensant le 
ralentissement observé aux Etats-Unis et en Asie du Sud-Est, 
selon les prévisions du cabinet de conseil Bain & Co. 
    Les ventes mondiales de produits de luxe sont attendues en 
hausse de 2% à 4% en 2017 à taux de change constants - contre 
une prévision de 1% à 2% avancée en octobre -, montre l'étude 
publiée lundi par Bain et la fédération italienne de l'industrie 
du luxe Altagamma. 
    Le chiffre d'affaires total du secteur devrait atteindre 254 
à 259 milliards d'euros cette année, après avoir stagné en 2016 
à changes constants à 249 milliards d'euros. 
    "Après une année 2016 difficile, le premier trimestre 2017 a 
apporté un certain soulagement à l'industrie du luxe. La 
poursuite du rapatriement de la consommation chinoise et les 
perspectives positives en Europe tant au niveau de la clientèle 
locale que des touristes soutiendront la croissance du marché 
mondial durant le reste de l'année", commente Claudia D'Arpizio, 
associée chez Bain.   
    Le secteur a souffert ces deux dernières années de la baisse 
de la fréquentation touristique en Europe du fait des menaces 
d'attentats, du décrochage du marché à Hong Kong et du 
ralentissement de la demande en Chine.    
    "C'est une croissance plus saine qu'avant. C'est pourquoi 
nous avons révisé notre prévision du marché pour cette année. Il 
y a une réelle surperformance de certains acteurs", a déclaré à 
Reuters Federica Levato, également associée chez Bain et 
coauteur de l'étude.  
    Le cabinet de conseil n'évoque pas les groupes de luxe 
individuellement. Mais les grands noms du secteur comme LVMH 
 LVMH.PA , Kering  PRTP.P  et Hermès  HRMS.PA  ont tous publié 
de solides résultats financiers au titre du premier trimestre. 
      
     
    CROISSANCE MODÉRÉE D'ICI À 2020 
    L'Europe, où le consommateur a retrouvé confiance et qui 
voit revenir les touristes, devrait afficher la plus forte 
croissance du marché du luxe cette année, avec des ventes vues 
en hausse de 7% à 9%. L'Espagne, perçue comme une destination 
sûre, et la Grande-Bretagne, où le vote pro-Brexit a affaibli la 
livre sterling, suscitent l'engouement des clientèles 
étrangères. 
    Le rebond est aussi à l'oeuvre en Chine continentale, où la 
clientèle locale préfère de plus en plus acheter sur place, et 
les ventes devraient y croître de 6% à 8%.  
    Ailleurs en Asie, en revanche, Bain table sur un recul de 2% 
à 4%. Si le marché s'améliore à Hong Kong, Macao et Singapour, 
Taiwan et l'Asie du Sud-Est font face à une baisse de la 
fréquentation touristique en provenance notamment de Chine et de 
Corée du Sud, impactée par les turbulences politiques. 
    Quant aux Etats-Unis, premier marché mondial du luxe, ils 
continuent à sous-performer, pénalisés par le dollar fort et les 
incertitudes liées à l'arrivée de Donald Trump à la Maison 
blanche, notamment une hausse potentielle des tarifs douaniers. 
    Dans les années à venir, le marché mondial du luxe devrait 
afficher un taux de croissance annuelle modéré de l'ordre de 3% 
à 4% pour atteindre 280 à 290 milliards d'euros d'ici 2020, 
soutenu par la montée des classes moyennes chinoises et la 
reprise sur les marchés matures. 
    D'ici 2025, les "millennials" et la génération Z - jeunes 
adultes nés après 1980 imprégnés de la culture du numérique, qui 
consomment autrement et préfèrent dépenser en loisirs plutôt 
qu'en produits de luxe - représenteront 45% de la clientèle du 
marché global du luxe, pour plus de la moitié des Asiatiques. 
     
    L'étude de Bain sur le marché mondial du luxe: 
    http://bit.ly/2qy1SS0 
     
 
 (Dominique Rodriguez pour le service français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant