Le marché immobilier ancien dans une « parenthèse enchantée »

le
0

Les taux d'intérêt de crédit immobilier extrêmement bas ont plongé le marché de l'ancien dans une « parenthèse enchantée », qui s'est prolongée au troisième trimestre.

Un secteur en pleine « parenthèse enchantée »

Face aux taux d'intérêt actuels, historiquement bas, le marché immobilier de l'ancien vit ce que les experts du secteur appellent une « parenthèse enchantée ». Chacun cherche à profiter d'un contexte exceptionnel : les personnes ayant un projet immobilier se rendent compte que c'est le moment d'acheter, et les vendeurs qu'il est temps de se séparer de leur bien. Une situation qui s'est poursuivie tout au long du troisième trimestre 2016, au cours duquel le nombre de transactions n'a cessé de progresser, les prix se sont maintenus et les délais de vente ont été raccourcis.

Une activité dynamique au 3e trimestre

Les grands acteurs du marché immobilier ont enregistré une activité particulièrement dynamique dans l'ancien durant les derniers mois. Selon l'observatoire Crédit Logement/CSA, le réseau Guy Hoquet L'Immobilier a ainsi vu ses volumes de ventes augmenter de 16,2 % au troisième trimestre par rapport à 2015. Du côté de Century 21, la hausse s'élève à 9,8 % et pour Laforêt, à 14 %.

Les Français plébiscitent le crédit immobilier

En août, les taux d'intérêt de crédit immobilier ont chuté à 1,48 % en moyenne, ce qui a permis aux acheteurs d'emprunter plus, et d'acquérir un bien plus grand. Le crédit très bon marché permet aux primo-accédants modestes ou sans apport d'accéder à la propriété, et les Français n'hésitent pas à y recourir, en témoignent les excellents chiffres des courtiers au trimestre dernier.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant