Le marché du pétrole bien approvisionné malgré les conflits-AIE

le
0

LONDRES, 12 août (Reuters) - Les marchés pétroliers sont de mieux en mieux approvisionnés à la faveur notamment d'une forte augmentation de la production en Amérique du Nord, souligne mardi l'Agence internationalde de l'énergie (AIE), un constat qui semble exclure toute hausse notable des cours du brut en dépit de conflits secouant plusieurs régions. Tout en notant, dans son rapport mensuel, que la situation dans certains pays producteurs de premier plan reste "plus que jamais risquée", l'AIE ajoute que le bassin Atlantique est potentiellement dans une situation d'offre surabondante. La production de l'Organisation des pays exportateurs de pétrole (Opep) a atteint un pic de cinq mois en juillet, une hausse des livraisons de l'Arabie saoudite et de la Libye ayant plus que compensé des baisses en Irak, en Iran et au Nigeria. "Malgré les conflits armés en Libye, en Irak et en Ukraine, le marché pétrolier paraît mieux approvisionné que prévu", écrit l'AIE. "Les sanctions américaines et européennes affectant le secteur pétrolier russe ne constituent pas non plus un réel facteur de soutien pour les marchés pétroliers. Il existe un consensus dans le secteur pour dire que les sanctions n'auront pas à court terme d'impact notable sur les livraisons. Et la question de pose pour le moyen terme." Après un pic à 115,71 dollars mi-juin à la suite des premières percées en Irak des activistes de l'État islamique, le cours du baril Brent est revenu aux alentours des 104 dollars en raison d'une situation de surabondance de l'offre. Vers 09h25 GMT mardi, il se traitait à 103,98 dollars le baril (-0,68%). (Christopher Johnson, Benoit Van Overstraeten pour le service français, édité par Marc Angrand)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant