Le marché du livre jeunesse porté par les héros

le
0

(Relaxnews) - À la veille de l'ouverture du Salon du livre et de la presse jeunesse, qui se tient du 27 novembre au 2 décembre à Montreuil (Seine-Saint-Denis), GfK publie les chiffres clés d'un marché qui connaît depuis des années une croissance continue. Thématique phare du 29e salon de Montreuil, les héros sont un élément important de ce succès.

Le secteur jeunesse est, derrière la littérature générale et devant les BD/mangas, le segment le plus important du marché. En 2012, les livres jeunesse ont représenté 17 % de la valeur totale du marché du livre en France avec un chiffre d'affaires de 579 millions d'euros et 75,5 millions d'exemplaires vendus.

Les livres pour adolescents ont connu en 2012 une année exceptionnelle avec deux phénomènes qui ont tiré leur épingle du jeu : la série "Hunger games" (Pocket jeunesse, 585.000 exemplaires cumulés) et "Eragon" (Bayard, 255.000 exemplaires pour le 4e tome). Les coloriages et jeux, ainsi que les activités pratiques ont également dynamisé le secteur. Les licences connaissent également un vif succès grâce à leur déclinaison sous divers formats ("Où est Charlie","Hello Kitty", "Cars"...)

Les héros, thème retenu pour la 29e édition du salon, se déclinent pour tous les âges. Les jeunes lecteurs plébiscitent en 2012 Monsieur Madame, T'Choupi, Petit Ours Brun et Barbapapa tandis que les 6-12 ans préfèrent "Max et Lili", "Tom Tom et Nana", "Le Petit Nicolas".

L'étude élargit le périmètre des héros jeunesse à la bande dessinée. Astérix, Tintin ou les Schtroumpfs se vendent à des milliers d'exemplaires chaque année. De même, les super héros des Comics américains (Batman, Spiderman, The Avengers) attirent de plus en plus les lecteurs. Ils progressent de 10% entre janvier et octobre 2013 par rapport à l'année précédente et génèrent près de 25 millions de chiffres d'affaires.

L'institut GfK souligne également la forte saisonnalité dans le marché du livre pour enfants. Le salon de Montreuil ouvre ses portes à quelques semaines des fêtes de fin d'année, période la plus faste pour le marché. "Les mois de novembre et décembre représentent en moyenne plus d'un quart du chiffre d'affaires annuel du segment, 27% précisément entre 2010 et 2012", indique Sébastien Rouault, chef du groupe Livre chez GfK Consumer Choices France.

(Salon du livre et de la presse jeunesse, du 27 novembre au 2 décembre 2012, Montreuil, site internet : www.salon-livre-presse-jeunesse.net)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant