Le marché des matières premières touchées par a crise fnancière ?

le
0

Comme tous les secteurs liés à la finance, le marché des matières premières éprouve directement la crise économique. A cela s'ajoute le paramètre climatique, très important.

Les matières premières, associées à la crise

Au c?ur de l'industrie, le marché des matières premières est lié à la situation économique mondiale. De fait, depuis les débuts de la crise financière en 2008, les cours ont suivi la conjoncture difficile.

Avec le léger regain de l'été 2009, les cours des matières premières sont repartis à la hausse, avant de connaître une nouvelle tendance baissière à partir de 2011. Ils suivaient alors la baisse de croissance de la zone Euro et l'entrée en récession de certains des pays membres.

Vers une embellie ?

Si l'année 2012 s'est révélée peu flamboyante pour les matières premières, les prévisions des économistes pour 2013 sont plus optimistes. Ainsi, la nette baisse des prix enregistrée l'an dernier, de 23% pour le fer, par exemple, ne devrait pas se poursuivre.

Le climat et la Chine, facteurs essentiels

Le facteur climatique pèse sur la bonne forme du marché des matières premières. En effet, les récoltes de blé ou de café ont connu une forte baisse aux Etats-Unis et en Amérique du Sud en 2012, en raison de la sécheresse.

Par ailleurs, le marché reste étroitement lié à la croissance de la Chine et à son volume d'importation. La Chine importe notamment 60% des stocks de fer échangés. Une baisse des demandes ferait chuter les prix.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant