Le marché des changes avait anticipé la suspension de Dilma Rousseff

le
0

(AOF) - La suspension de la présidente du Brésil, Dilma Rousseff, en vue de sa destitution n'a guère eu d'effet sur le real. La monnaie locale a abandonné 0,46% à 3,52 reals pour un dollar en une semaine. L'éviction de l'ancien leader du parti des travailleurs, accusée d'avoir maquillé les comptes publics à la fin de son premier mandat pour faciliter sa réélection en 2014, était en effet anticipée par les marchés. Le real, qui s'est effondré l'an dernier d'environ 40% contre le billet vert, affiche un rebond de plus de 12% au cours des trois derniers mois.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant