Le marché de la vidéo poursuit sa chute

le
0
Face aux films américains, le cinéma français céde du terrain.

L'inexorable chute du marché de la vidéo a encore été amplifiée par la fin d'Hadopi. Les derniers chiffres concoctés par le baromètre vidéo CNC-GFK montrent un recul conséquent puisque, au premier semestre 2013, le chiffre d'affaires des ventes de DVD et de Blu-ray a été de 439,86 millions d'euros. La dépense des ménages en vidéo a ainsi diminué de 12,5 % par rapport à l'année dernière à la même époque. Cette évolution tient principalement à la baisse de 15,8 % du chiffre d'affaires des ventes de DVD. Et désormais, le Blu-ray n'est plus en mesure de soutenir le marché: il représente 22,4 % du chiffre d'affaires de la vidéo (98 millions d'euros, en hausse de 1,5 % seulement) contre 19,3 % au premier semestre 2012.

Les volumes de supports vidéo vendus - DVD et Blu-ray - ont également diminué de 10,5 % par rapport au premier semestre 2012. Ainsi, 47,30 millions de supports ont été vendus entre j...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant