Le marché de la piscine stable l'an dernier, la "french touch" séduit à l'étranger

le
0
Le secteur a réalisé environ 17% de son chiffre d'affaires grâce à la vente d'équipements à l'étranger, principalement en Europe : Italie, Portugal, Espagne, Benelux et Europe de l'est. (epicureyka/shutterstock.com)
Le secteur a réalisé environ 17% de son chiffre d'affaires grâce à la vente d'équipements à l'étranger, principalement en Europe : Italie, Portugal, Espagne, Benelux et Europe de l'est. (epicureyka/shutterstock.com)

(AFP) - Le marché de la construction de piscines en France est resté stable en 2014, tandis que le secteur réalisait 17% de son chiffre d'affaires à l'exportation, où la "french touch" séduit, a annoncé jeudi la fédération des professionnels du secteur (FPP).

L'an dernier, le chiffre d'affaires du secteur s'est élevé à 1,5 milliard d'euros, au même niveau qu'en 2013 en dépit d'une hausse de 3% du nombre de bassins construits.

Mais "à l'image du moral des ménages et de leurs intentions d'investissements, l'activité des professionnels de la piscine devrait s'améliorer au cours des prochains mois", estime la fédération.

Aussi la météo, facteur important pour le secteur, est plutôt favorable en ce printemps, après un été 2014 très médiocre, et "il est toujours temps de réaliser une piscine pour cet été", a notamment souligné Gilles Mouchiroud, président de la FPP, lors d'une conférence de presse.

Et "si la variable logement prend également une orientation positive, l'année 2015 devrait être beaucoup plus favorable que 2014 pour les professionnels de la piscine", a-t-il pronostiqué.

A l'exportation, "le savoir-faire français et la +french touch+" sont "les clés du succès des piscines", estime la fédération.

Le secteur a réalisé environ 17% de son chiffre d'affaires grâce à la vente d'équipements à l'étranger, principalement en Europe : Italie, Portugal, Espagne, Benelux et Europe de l'est.

"D'autres pays sont également acheteurs, notamment au Maghreb et au Moyen-Orient", précisent les professionnels.

Principalement exportées, les piscines "industrialisées" ou en kit, ainsi que des abris et des équipements (filtres, coffrets électriques, accessoires, robots, etc).

"L'esthétisme français, le savoir-faire technique et marketing, souvent à l'origine de nombreuses innovations, sont en effet très recherchés par les clients étrangers", dit la FPP.

"Ce dynamisme est notamment dû aux qualités des prestations offertes par les grandes PME familiales constituant aujourd'hui majoritairement ce marché de référence", estime-t-elle.

Après avoir été le premier pays d'Europe à promulguer une loi sur la sécurité des piscines, la France est aussi "leader" sur les systèmes de sécurité, soulignent les professionnels du secteur.

La France conserve en outre son rang de deuxième pays le plus équipé au monde, derrière les Etats-Unis, avec environ 1,76 million de piscines privées sur son territoire fin 2014.

En Europe, l'Espagne comptait environ 1,25 million de bassins en 2013 et l'Allemagne, 719.000 la même année.

Toutefois la France compte quasiment le même taux d'équipement, soit 1 piscine pour 38 habitants, que l'Espagne (1 pour 37 habitants), tandis que l'Allemagne (1 pour 112), l'Italie (1 pour 180) ou le Portugal (1 pour 105) sont loin derrière.

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant