Le marché de la mode en France poursuit sa baisse

le
0
LE MARCHÉ DE LA MODE EN FRANCE POURSUIT SA BAISSE
LE MARCHÉ DE LA MODE EN FRANCE POURSUIT SA BAISSE

PARIS (Reuters) - Le déclin du marché français de l'habillement se poursuit, après sept années consécutives de baisse, dans un environnement économique toujours déprimé.

Les ventes du secteur ont reculé de 0,8% entre janvier et août 2015, après une baisse de 1% sur l'ensemble de l'année 2014, selon les chiffres publiés lundi par l'Institut français de la mode (IFM).

"La tendance à la baisse se poursuit. La situation reste molle", a déclaré lundi Evelyne Chaballier, directrice des études économiques et prospectives de l'IFM, à l'occasion de la présentation des chiffres semestriels du e-commerce. [ID:nL5N11R1O3]

Les quantités achetées ne reculent pas, mais les prix demeurent orientés à la baisse, a-t-elle expliqué.

Alors que la consommation des ménages reste en berne, la proportion des achats à prix barrés a encore progressé pour atteindre 42% des ventes totales d'habillement et 60% des ventes sur internet.

Les chaînes spécialisées comme Zara <ITX.MC> ou H&M <HMb.ST> ainsi que les centres commerciaux voient leurs ventes reculer de 1,5% à magasins constants, tandis que les hypermarchés voient les leurs baisser de 4% et que les magasins de périphérie (Kiabi, La Halle aux Vêtements) restent stables.

Seuls les grands magasins comme Le Bon Marché (groupe LVMH <LVMH.PA>), Le Printemps ou les Galeries Lafayette tirent leur épingle du jeu, profitant des flux touristiques, principalement asiatiques, nourris par la baisse de l'euro.

Leurs ventes ont progressé en moyenne de 4% sur la période, selon l'IFM.

(Pascale Denis, édité par Dominique Rodriguez)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant