Le marché de l'optique sous le feu des critiques

le
0
La Cour des comptes dénonce l'inflation des prix sur le marché des lunettes. Un sujet sensible, auquel se sont également attaqués Marc Simoncini et Michel-Édouard Leclerc.

Et maintenant la Cour des comptes! L'institution de la rue Cambon ajoute ce mardi sa voix, et son autorité morale, au concert des critiques qui s'abattent sur le marché français de l'optique. Car ces derniers mois, les coups de boutoirs se sont multipliés: Marc Simoncini, le charismatique fondateur de Meetic désormais à la tête du site de vente de lentilles Sensee, et Michel-Édouard Leclerc, tout aussi déterminé à se faire une place dans l'optique en même temps que la santé, ont chacun à leur façon dénoncé les «rentes» de l'optique française.

Trop chères les lunettes en France? Sans aucun doute. La Cour des comptes estime à 304 euros le prix moyen d'une paire de lunettes à verres unifocaux, à 589 euros celui d'une paire à verres progressifs. Les Français dépenseraient en moyenne 88 eur...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant