Le marché de l'immobilier ancien redémarre en France

le
3
Phillip Minnis/shutterstock.com
Phillip Minnis/shutterstock.com

(Relaxnews) - Grâce à l?effet conjugué d?un recul des prix et des taux des prêts immobiliers, le nombre de ventes est en hausse au premier semestre 2013. C?est le constat dévoilé par Century 21 dans le cadre de son analyse du marché immobilier de l?ancien.

Au premier semestre 2013, le prix moyen au mètre carré pour toute la France se situe à 2.555 euros. Certes, il a baissé. Mais pour Century 21 qui a livré son analyse du marché de l'ancien, l'heure n'est pas à la chute vertigineuse des prix ni des volumes.

Le réseau estime la baisse des prix au niveau national à -2,6% tous biens confondus. Et souligne un marché immobilier qui depuis le premier semestre 2012 fait l?objet d?un regain d?activité de +6,6%. Grâce à ce retour de plus de fluidité, l'enseigne augure même une baisse extrêmement modérée comprise entre 1% et 3% d'ici la fin de l'année 2013. Mais à condition que les taux des prêts immobiliers restent bas.

Le retour des employés, ouvriers et cadres moyens

Car les acheteurs potentiels ont pu aussi redevenir solvables grâce à un coût du crédit immobilier moins couteux. Cette situation très favorable a bénéficié en particulier aux employés et aux ouvriers. Chez Century 21 leur part augmente au niveau national. Ils représentent 41,4% des transactions réalisées au premier semestre 2013. À Paris, les cadres moyens dont la proportion avait baissé en 2012 sont de retour.

Le réseau note aussi un recul de la part des cinquante ans et plus. Ces propriétaires refusent le plus souvent de revoir leur prétention à la baisse. Conséquence : ils ne réussissent pas à vendre leur bien et à se porter à nouveau acquéreurs.

Les investisseurs toujours sur la réserve

Autre fait souligné par le réseau : les jeunes acheteurs et les ménages modestes dynamisent à nouveau le marché. Mais les investisseurs eux le désertent. Sur les douze derniers mois, le nombre d?achats pour louer chute de -6,1% après avoir reculé de -5,2% en 2012. Une situation alarmante pour Century 21. Ces locations qui n?alimenteront pas le marché vont accentuer le déséquilibre entre l?offre et la demande locatives.

slh/ls

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • mlaure13 le samedi 13 juil 2013 à 18:41

    ATTENTION...A vivre et donner trop d'espoir...on meurt désespéré !...

  • c.debarg le mardi 2 juil 2013 à 12:27

    si tu crois çà , je peux t"en raconter une autre bien plus comique

  • c.voyant le mardi 2 juil 2013 à 11:55

    Century 21 a été un des acteurs qui a conduit à la faillite le marché de l'immobilier aux USA...Alors ce qu'ils racontent aujourd'hui on s'en tape!