Le marché chinois des médicaments se complique pour l'Occident

le
0

par Ben Hirschler LONDRES, 6 août (Reuters) - Le marché pharmaceutique chinois devient plus difficile pour les groupes occidentaux en raison notamment d'une pression sur les prix résultant d'un accès plus large de la population aux soins médicaux. La Chine, qui a dépassé le Japon pour devenir le deuxième marché mondial pour les médicaments sur ordonnance derrière les Etats-Unis, a attiré de gros investissements de la part des principaux laboratoires du secteur ces dernière années. Mais les taux de croissance ont nettement ralenti ces derniers temps. A l'exception d'AstraZeneca AZN.L , aucun des gros laboratoires n'a enregistré au deuxième trimestre une progression à deux chiffres de ses ventes en Chine, selon une analyse réalisée par Deutsche Bank. Dernier en date à souffrir de cet état de fait, le danois Novo Nordisk NOVOb.CO , premier producteur mondial d'insuline, a même annoncé ce jeudi une chute de 6% de ses ventes en Chine. Novo a attribué cette baisse à un ralentissement de la croissance du marché pour les traitements du diabète ainsi qu'à la concurrence de l'insuline fabriquée à bas coûts en Chine. De nombreux dirigeants de l'industrie pharamaceutique restent cependant optimistes concernant les perspectives à long terme sur le marché chinois. Avec les mesures d'amélioration de l'accès aux soins de santé mises en place par le gouvernement chinois, les dépenses sur les médicaments devraient atteindre 185 milliards de dollars (170 milliards d'euros) d'ici à 2018, selon le cabinet de consultants IMS Health. LES PRIX EN BAISSE A court terme, la situation est plus compliquée, la réforme du secteur hospitalier entraînant la baisse des prix d'une série de médicaments délivrés sur ordonnance. L'amélioration de la couverture médicale conduit Pékin à limiter l'inflation des coûts et les prix des médicaments s'en ressentent, précise Joe Jimenez, directeur général de Novartis NOVN.VX , le numéro un mondial du secteur. "Je crois qu'il y a un effort délibéré pour ralentir tout ça", a-t-il dit le mois dernier en commentant les résultats trimestriels de son groupe. "En plus de cela, vous avez ce qui se passe du point de vue économique et le virage vers ce qu'ils appellent la croissance durable, ce qui conduit à un ralentissement du rythme de la croissance globale". Chito Zulueta, responsable des marchés émergents chez Eli Lilly LLY.N , note un ralentissement "assez significatif" de la croissance du marché chinois, passé en quelques années d'environ 15% à moins de 10%. Les compagnies pharmaceutiques ont d'autres soucis en Chine, comme une série d'enquêtes pour corruption qui ont conduit l'an dernier à une amende de 500 millions de dollars pour GlaxoSmithKline GSK.L . "Il ne fait pas de doute que le marché chinois dans son ensemble a ralenti de manière assez spectaculaire depuis environ un an", dit le directeur général de GSK, Andrew Witty. (Patrick Vignal pour le service français, édité par Benoît Van Overstraeten)


Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant