Le marché automobile français se stabilise

le
0
Les immatriculations de voitures neuves en France progressent de 3,4% en septembre. La prévision d'une baisse de 8% sur l'ensemble de l'année se confirme.

Les professionnels français de l'automobile commencent sans doute à pousser un «ouf» de soulagement. Le marché montre enfin des signes de stabilisation. En septembre, 142.211 voitures particulières ont été immatriculées en France, ce qui représente une hausse de 3,4% en données brutes et une baisse limitée à 1,5% à nombre de jours ouvrables comparables.

Surtout, cette publication conforte les prévisions données par le Comité des constructeurs français d'automobile (CCFA) d'une baisse de 8% sur l'ensemble de l'année. Sur neuf mois, le recul atteint 8%, à nombre de jours ouvrables comparables. «Pour atteindre notre objectif, nous devons enregistrer une stabilité des ventes sur les trois derniers mois de l'année comparée à la même période de 2012», constate François Roudier, au CCFA.

Renault porté ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant