Le marché automobile européen en hausse de 5,7% en mars

le
2
HAUSSE DU MARCHÉ AUTOMOBILE EUROPÉEN DE 5,7% EN MARS
HAUSSE DU MARCHÉ AUTOMOBILE EUROPÉEN DE 5,7% EN MARS

PARIS (Reuters) - Les ventes de voitures ont augmenté de 5,7% en Europe au mois de mars pour se rapprocher de leur niveau de 2007, avant la crise financière, montrent les chiffres publiés vendredi par l'Association des constructeurs européens d'automobiles.

A 1.744.986 le mois dernier, les immatriculations de voitures neuves dans les pays de l'Union européenne et ceux de l'Association européenne de libre-échange sont en hausse pour le 31e mois consécutif, précise l'ACEA.

Le marché n'accuse ainsi qu'un recul de 4,5% par rapport à son niveau de mars 2007.

Sur l'ensemble du premier trimestre, la hausse du marché européen atteint 8,1% avec 3.931.903 voitures vendues, soit près de 300.000 de plus que sur janvier-mars 2015.

Parmi les grands marchés européens, détaille l'ACEA, l'Italie a enregistré la meilleure performance en mars avec un bond de 17,4% des immatriculations par rapport au même mois de l'an dernier. La hausse a été de 7,5% en France et de 5,3% au Royaume-Uni, alors que le marché espagnol baissait de 0,7% et que le marché allemand restait pratiquement stable.

L'ACEA rappelle que Pâques tombait en mars cette année, ce qui a réduit le nombre de jours de vente.

Le détail des chiffres par constructeur montre que, parmi les marques généralistes, mars a été particulièrement favorable à Fiat, dont les ventes ont augmenté de 13,6% et à Renault, qui affiche une progression de 10,7%.

Peugeot et Citroën affichent de leur côté des hausses limitées respectiveMent à 1,6% et 0,5% tandis que Volkswagen accuse une baisse de 2%.

Dans le haut de gamme, BMW a augmenté ses ventes de 14,5% par rapport à mars 2015, Mercedes de 9% et Audi de 7,4%.

(Marc Joanny pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • jmlhomme il y a 8 mois

    Osez' vous parler de récession quand les voitures se vendent si bien. Le probleme c'est qu'elles ne sont plus une production locale...... tandis que de la main d'oeuvre et du savoir sont abondants. Ce qui ne veut pas sous entendre fermer les frontières. Libérer les contraintes et ce sera produit ici, fort probablement.

  • scred il y a 8 mois

    par contre en terme d''effectif dans ce secteur on est loin d''avoir retrouvé le niveau de 2007