Le marché automobile chinois en hausse de 7% au T1

le
0
    * Meilleur début d'année depuis 2014, annonce la CAAM 
    * Les ventes en hausse de 4% sur le seul mois de mars 
    * Le marché résiste mieux que prévu au relèvement de la taxe 
sur les petites cylindrées 
 
    PEKIN, 11 avril (Reuters) - Le marché automobile chinois a 
progressé de 7% sur les trois premiers mois de 2017, son 
meilleur premier trimestre depuis 2014 qui laisse espérer de 
bons chiffres sur l'ensemble de l'année en dépit de la 
suppression progressive d'incitations fiscales à l'achat de 
petites cylindrées. 
    Beaucoup d'analystes s'attendaient à un coup de frein du 
premier marché mondial après une augmentation de la fiscalité 
intervenue le 1er janvier.  
    Mais après un mois de janvier étale (+0,2%), les 
immatriculations ont bondi de 22,4% en février puis augmenté de 
4,0% en mars pour atteindre 2,5 millions d'unités, selon les 
chiffres publiés mardi par l'Association chinoise des 
constructeurs automobiles (CAAM). 
    La hausse de 7% au premier trimestre dépasse la prévision de 
la CAAM pour l'ensemble de 2017, à savoir une progression de 5% 
du marché chinois, mais l'association juge prématuré de la 
relever dès à présent. 
    "Nous nous en tenons pour le moment à une attitude 
d'optimisme prudent, car en réalité nous sentons toujours des 
pressions", a justifié Xu Haidong, porte-parole de la CAAM. 
    "Cela tient au changement de fiscalité mais aussi aux 
tendances de fond économiques et à d'autres raisons." 
    En 2016, les immatriculations avaient bondi de 13,7%, dopées 
par la réduction à 5% de la taxe sur les voitures de cylindrée 
égale ou inférieure à 1,6 litre. Celle-ci a été relevée à 7,5% 
le 1er janvier et elle retrouvera en 2018 son niveau antérieur 
de 10%. 
    "Nous avons intégré le fait qu'il y aura un retrait au 
premier trimestre par rapport à la poussée du quatrième 
trimestre", avait dit Mark Fields, le directeur général de Ford 
 F.N , samedi à Shanghai avant la publication des chiffres de la 
CAAM. "Nous nous attendons à une amélioration sur les deuxième, 
troisième et quatrième trimestres." 
    Ford, qui publiera mercredi ses données pour le mois de mars 
en Chine, attend une stabilisation ou une légère baisse du 
marché dans son ensemble en 2017. 
    General Motors  GM.N  a de son côté fait état d'une baisse 
de 5,2% de ses ventes en Chine au premier trimestre par rapport 
aux trois premiers mois de 2016. 
    Le marché reste porté par le segment à forte marge des SUV, 
dont profite notamment le constructeur japonais Honda  7267.T  
qui a annoncé une hausse de 16,6% de ses ventes en janvier-mars. 
 
 (Lusha Zhang et Jake Spring, Véronique Tison pour le service 
français) 
 

Valeurs associées
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant