Le marché automobile allemand souffre à son tour

le
0
En mars, les immatriculations outre-Rhin ont décroché de 17,1%. En réponse , les groupes allemands planifient la construction d'usines hors d'Europe. » Le marché automobile français pourrait baisser de 5% à 10% en 2013

Le chemin de croix se poursuit pour l'automobile européenne. En mars, les immatriculations ont reculé de 10,2 %, à 1,454 million de véhicules neufs. Il s'agit de la 18e baisse mensuelle consécutive. Au premier trimestre, le recul atteint 9,8 %. Peugeot-Citroën chute de 16 % alors que le groupe Renault voit ses immatriculations reculer de «seulement» 9,6 %.

Surtout, cette publication montre le décrochage de l'Allemagne, qui perd 17,1 % sur le seul mois de mars. En 2012, les immatriculations outre-Rhin n'avaient cédé que 2,9 %, contre 8,2 % dans l'ensemble de l'Europe. Les constructeurs allemands marquent également le pas, même s'ils s'en sortent mieux que leur marché national. Volkswagen voit ses ...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant