Le marché auto allemand s'est encore contracté en février

le
0
BAISSE DES IMMATRICULATIONS DE VÉHICULES NEUFS DE PLUS DE 10% SUR UN AN EN ALLEMAGNE EN FÉVRIER
BAISSE DES IMMATRICULATIONS DE VÉHICULES NEUFS DE PLUS DE 10% SUR UN AN EN ALLEMAGNE EN FÉVRIER

GENEVE (Reuters) - Le marché automobile allemand a poursuivi son déclin en février, avec une baisse des immatriculations de véhicules neufs de plus de 10% en rythme annuel à environ 200.000 unités, a annoncé lundi l'association des importateurs automobiles VDIK.

En janvier, les ventes de voitures neuves en Allemagne avaient baissé de 8,5%. Le total des deux premiers mois de l'année s'établit ainsi à 392.000 véhicules, en baisse de 9,8% par rapport à janvier-février 2012.

L'Allemagne est le premier marché automobile d'Europe continentale mais aussi celui qui a le mieux résisté à la crise l'an dernier, avec un recul des immatriculations limité à 2,9% avec 3,1 millions de véhicules vendus.

Le marché allemand s'est toutefois détérioré au cours des derniers mois et Volkswagen, premier constructeur européen, a revu à la baisse en février ses prévisions de bénéfice pour 2013.

Rupert Stadler, président du directoire d'Audi, a reconnu lundi que les ventes de la marque de luxe de Volkswagen avaient été "nettement inférieures" en février par rapport aux 111.750 unités livrées le mois précédent, même si le nouvel an chinois a partiellement faussé les comparaisons.

La demande européenne de voitures a été affectée par une hausse des prix, une stagnation des salaires et une généralisation des mesures d'austérité, et les immatriculations de véhicules neufs ont atteint en 2012 leur plus bas niveau en 17 ans.

En comparaison, le marché automobile américain a connu une nette reprise au cours des derniers mois, avec une hausse de près de 4% des ventes de véhicules neufs en février, tandis que les marchés asiatiques sont restés solides.

Le directeur commercial d'Opel, filiale de General Motors a déclaré lundi que la baisse du marché européen pourrait atteindre 10% en 2013, par rapport à l'année dernière.

Les principaux responsables de l'industrie automobile européenne tablaient encore récemment sur une baisse des ventes européennes entre 3 et 5% en 2013, après un déclin de 7,8% l'an dernier.

Irene Preisinger, Véronique Tison et Julien Dury pour le service français, édité par Dominique Rodriguez

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant