Le marché américain du travail ralentit

le
0
LE MARCHÉ DE L'EMPLOI AMÉRICAIN FAIT MOINS BIEN QUE PRÉVU
LE MARCHÉ DE L'EMPLOI AMÉRICAIN FAIT MOINS BIEN QUE PRÉVU

WASHINGTON (Reuters) - L'économie américaine a créé moins d'emploi qu'attendu sur les deux derniers mois et les salaires ont baissé en septembre, montrent les statistiques publiées vendredi par le département du Travail, de nature à nourrir les doutes sur l'opportunité d'un relèvement des taux d'intérêt avant la fin de l'année.

A 142.000 en septembre, les créations d'emploi ont été nettement inférieures aux attentes, puisque les économistes interrogés par Reuters en prévoyaient en moyenne 203.000, et le chiffre d'août a été révisé en forte baisse, à 136.000 contre 173.000 initialement.

Le chiffre cumulé sur les deux derniers mois est le plus faible enregistré depuis plus d'un an et il pourrait conforter le scénario d'une décélération de la croissance américaine, en raison notamment des doutes sur la santé de l'économie chinoise.

Les statistiques de juillet ont elles aussi été revues en baisse, à 223.000 contre 245.000.

Le taux de chômage, calculé sur la base d'une enquête distincte de celle servant à mesurer les créations de postes, est resté inchangé en septembre à 5,1%, comme attendu.

Le salaire horaire moyen a lui baissé d'un cent à 25,09 dolllars et sa hausse sur un an est ramenée à 2,2%, un niveau qui traduit des pressions inflationnistes faibles.

Les futures de Wall Street étaient en repli après la publication de ces chiffres tandis que les Bourses européennes passaient dans le rouge et que le dollar reculait fortement, l'euro repassant la barre de 1,13 dollar.

(Jason Lange, Marc Angrand pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant