Le marathon des Sables : l'homme, le désert et le courage

le
0
250 kilomètres dans le Sahara en 6 étapes de course à pied, en autosuffisance alimentaire... Malgré la difficulté de l'épreuve, 30 % des inscrits renouvellent l'expérience.
250 kilomètres dans le Sahara en 6 étapes de course à pied, en autosuffisance alimentaire... Malgré la difficulté de l'épreuve, 30 % des inscrits renouvellent l'expérience.

Cette année se déroule la 30e édition du marathon des Sables, course en passe de devenir mythique et qui a vu défiler plus de 13 000 participants depuis sa création. Depuis le 5 avril 2015, près de 1 300 concurrents foulent le sable du désert marocain en autosuffisance, seule l'eau est fournie (en quantité limitée) par les organisateurs. Au programme de cette course de l'extrême qui dure 6 jours, 250 kilomètres d'une course à pied découpée en six étapes, soit l'équivalent d'un marathon par jour. Ce marathon des Sables en plein coeur du Sahara s'adresse aux aventuriers : les candidats portent sur eux un sac à dos de 15 kilos maximum contenant la nourriture et le matériel nécessaires pour les 6 jours de course. À la fin de l'étape du jour, il n'est pas question de se délasser dans un hôtel 4 étoiles, le bivouac est dressé par les organisateurs et attend les participants.Des conditions extrêmesLa belle histoire a commencé il y a 30 ans quand Patrick Bauer - actuel directeur de la course -, décide de rejoindre le Sahara seul, à pied, et avec son sac à dos comme seul compagnon de survie. Il lui a fallu douze jours en totale autonomie pour accomplir ce défi. Deux ans plus tard naissait le premier marathon des Sables, qui reprenait les codes de cet exploit : six étapes de course dans le désert saharien dont la plus longue s'étend en général sur 80 kilomètres (100 kilomètres pour l'édition 2015) et se déroule principalement de nuit....

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant