Le Mans, les 24 Heures de l'intérieur

le
0
Nicolas Lapierre au volant de l'Alpine n°36, le 18 juin sur le circuit Bugatti du Mans.
Nicolas Lapierre au volant de l'Alpine n°36, le 18 juin sur le circuit Bugatti du Mans.

La 84e édition de la plus connue des épreuves d’endurance est marquée par le retour de Ford et d’Alpine. A vivre sur la piste et, plus rare, de l’intérieur des stands.

Lorsque nous pénétrons dans les stands de Signatech-Alpine, cela fait quasiment six heures que les 60 voitures engagées pour la 84e édition des 24 Heures du Mans se sont élancées, samedi 18 juin, sur le circuit du Mans. Soixante bolides… bridés. L’état de la piste, détrempée, au moment du départ donné par l’acteur américain Brad Pitt, imposant la présence de la Safety car, la voiture de sécurité qui neutralise la course à vitesse réduite, jusqu’à 15 h 52.

« On aurait pu les lâcher un quart d’heure plus tôt », maugrée un des membres de l’équipe Alpine. L’écurie sino-française est pourtant aux anges. Tout se passe pour le mieux à ce moment de la course. Sur les deux monoplaces engagées, la n° 36 est deuxième dans sa cétégorie de LMP2 et 16e au général. Explication, pour les non-initiés, les 24 Heures du Mans ont comme spécificité outre d’être la course la plus mythique et la plus longue du championnat du monde d’endurance, celle d’aligner sur la même grille de départ quatre types de véhicules, soit cette année : 9 LMP1, la catégorie reine des prototypes, 23 LMP2 (Le Mans Prototype 2), 14 Le Mans Grand Tourisme (LMGT) pro et 13 LMGT amateurs, ce qui permet à des amateurs éclairés de côtoyer des pilotes professionnels, dont certains passés par la Formule 1 ou la Formule 3. Une mixité inégalée à laquelle s’ajoute la voiture du stand 54, qui ne concourt pas au classement mais contribue à la recherche technologique. C’est dans cette catégorie que concourt cette année Frédéric S...

Retrouvez cet article sur LeMonde.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant