Le Mans : des producteurs de lait en colère devant l'usine Sodiaal

le
1
Le Mans : des producteurs de lait en colère devant l'usine Sodiaal
Le Mans : des producteurs de lait en colère devant l'usine Sodiaal

La colère gronde toujours chez les producteurs laitiers de l'ouest. Alors que ces derniers sont parvenus en août à obtenir de Lactalis une revalorisation du prix du lait, leurs actions se concentrent désormais sur Sodiaal, première coopérative de France et propriétaire des marques Candia, Yoplait ou Entremont. Une centaine de producteurs ont ainsi manifesté mercredi soir devant l'usine Yoplait, propriété du groupe Sodiaal, au Mans (Sarthe) pour réclamer une hausse du prix d'achat du lait par la coopérative.

 

Durant un peu plus de deux heures, les manifestants, escortés d'une douzaine de tracteurs, ont bloqué l'entrée de l'usine, réclamant à Sodiaal 80 euros supplémentaires par 1.000 litres de lait, afin de pouvoir enfin «vivre de leur métier».

 

 

sarthois et nos voisins des autres départements sont en nombre pour réclamer un prix nullde notre lait ! @pascalclement72 @ReseauFnpl @FNPLait pic.twitter.com/GDaMH2EnMy

— Etienne Fourmont (@agrikol) 16 novembre 2016

 

«La crise laitière est extrêmement profonde. (...) Les attentes de réévaluation du prix du lait sont extrêmement fortes», a résumé auprès de l'AFP Pascal Clément, secrétaire général adjoint de la Fédération nationale des producteurs de lait (FNPL), venu manifester devant les grilles de la coopérative à partir de 21 heures. «Alors que Yoplait rayonne partout dans le monde (...), le revenu moyen des producteurs de lait sera de 2.500 euros par an, pas par mois par an! C'est une honte», a-t-il déploré.

 

Vers 22 heures, une tentative de discussion s'est amorcée entre plusieurs responsables de Sodiaal et les agriculteurs, en vain. Les manifestants ont alors déversé deux bennes de déchets agricoles devant les grilles de la coopérative, avant de se disperser peu avant 23h30.

 

Les producteurs maitiennent la pression

La Fédération départementale des syndicats d'exploitants agricoles (FDSEA) et les Jeunes ...

Lire la suite de l'article sur Le Parisien.fr


Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • indyta il y a 2 semaines

    bon fodrait savoir,des entreprises soumises a la concurrence internationale, ou pas?