Le Mans : des basketteuses autorisées à jouer voilées

le
121
Deux des joueuses voilées de l'équipe de basket du quartier Ronceray-Glonnières au Mans.
Deux des joueuses voilées de l'équipe de basket du quartier Ronceray-Glonnières au Mans.

Depuis la rentrée, des joueuses de basket-ball de confession musulmane et âgées de 14 à 21 ans tentent d'accorder leur pratique sportive et leurs convictions religieuses. Évoluant au sein de l'équipe féminine du quartier de Ronceray-Glonnières au Mans, ces jeunes filles ont pris l'initiative de jouer voilées. Pour être plus précis, elles ont décidé de couvrir leur corps en fonction des préconisations de leur religion : tee-shirt pour couvrir les bras, collant pour cacher les jambes et foulard pour couvrir la tête. Certes, la France est un pays laïque où chacun peut exercer en toute liberté sa religion, mais sur un terrain de basket-ball, il n'y a pas de religion, pas de sexe, pas de différence ou d'appartenance, si ce n'est à un maillot. La Fédération est intransigeante : "La France applique le règlement international. Et celui-ci n'autorise pas le port d'un voile. Les joueurs peuvent uniquement porter des protections aux bras et aux jambes, et un bandeau sur la tête ne dépassant pas 5 centimètres de largeur. C'est à l'arbitre de vérifier que chaque joueur respecte cette réglementation, et, en cas de non-respect du règlement, l'arbitre peut et doit interdire au joueur de participer à la rencontre."En foot, la Fifa est pour, la FFF est contreEn cela, ce ne sont pas des règles de vivre ensemble propres à une société qui s'appliquent, mais des règles de sécurité et de conditionnement du déroulement d'une partie. Ces règles sont...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • dotcom1 le mercredi 4 déc 2013 à 11:04

    Je suis étonné que la charia autorise des femmes à faire du sport, qui plus est inventé par le grand satan américain. Mais si on autorise la barbarie de la charia en république, il faudrait alors autoriser les sanctions prévues par la charia : lapidation, main coupé etc... Cela est inadmissible.

  • laeti453 le dimanche 27 oct 2013 à 10:54

    bon c est très bien de respecter les tabous des uns et des autres . Quid du respect des adeptes du u intégral dans le sport? N'ont ils pas droit eux aussi au respect de leurs convictions ? De plus, ce serait un retour aux sources de l'Olympisme: les Grecs concouraient nus.

  • xuoraf le mercredi 23 oct 2013 à 12:05

    Lorsque l'on vit dans un pays laïque et que trop souvent l'on bénéficie de ses largesses la moindre des chose serait de respecter ses us et coutumes. Il n'y a que chez nous que cela est possible, le feraient-elles en Israel?

  • puck le mardi 22 oct 2013 à 15:26

    Exact dupon666, tu dois la fermer .

  • M9992572 le samedi 19 oct 2013 à 12:34

    A lire le titre de l'article, je m'attendais à voir des joueuses en burka. Nous en sommes loin. Un excellent compromis a été trouvé. Tee shirt aux manches longues, collants et foulards n'ont rien de strictement musulman. "les Glonnieres" sont un quartier sensible, ghetto HLM typique. Alors il est bon qu'on ait trouvé ce compromis pour que ces filles en sortent un peu. Ce choix est intégrateur et c'est une bonne chose. Les instances sportives n'ont rien compris.

  • froggy83 le jeudi 17 oct 2013 à 13:00

    et si je veux porter ma croix (de Jésus), des 'français' vont m'en empêcher? C'est vraiment devenu le monde à l'envers ici; les gens des pays d'en bas (sur le globe) venus en haut en France, mais l'inverse, pas si facile

  • slivo le mercredi 16 oct 2013 à 21:20

    NON à la France islamique

  • dupon666 le mercredi 16 oct 2013 à 19:41

    et puis quand on a construit un modele de societe incapable de subvenir à ses besoins energetiques,.....on ferme sa G.....

  • dupon666 le mercredi 16 oct 2013 à 19:39

    avant de "partager notre pays" ,nous avons partagé celui de leur origine

  • dupon666 le mercredi 16 oct 2013 à 19:38

    rodde12 faudrait ouvrir un peu les yeux...pendant les e.meutes de 2005,98% des interpellés etaient de nationalité française..."il n'y a pas plus aveugle que celui qui ne veut pas voir"