Le manque récurrent de personnel inquiète les DRH

le
4

Les tâches quotidiennes prennent de plus en plus de retard à cause des sous-effectifs constatés dans les entreprises françaises depuis le début de la crise, selon une enquête du recruteur Robert Half.

Déficit de personnel et surcharge de travail ne font pas bon ménage! Selon une enquête réalisée par Robert Half auprès de 200 Directeurs/Responsables des Ressources Humaines français, près d'un DRH sur deux considère que l'improductivité des salariés est principalement due aux sous-effectifs croissants dans les entreprises en France.

Dans le détail, 27 % des DRH sondés expliquent ce déficit de productivité par un manque de salariés en CDI et près de 20 % à l'absence d'intérimaires. «La situation économique contraint bon nombre d'entreprises à fonctionner avec des effectifs réduits», analyse Noëmie Cicurel, Director chez Robert Half France. De son côté, Samuel Tual, PDG du Groupe Actual, insiste sur les lourdeurs administratives qu'entraîne un contrat en CDI...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • gacher le jeudi 27 fév 2014 à 16:02

    ils ont embauché des salariés incompétents pour des raisons de coût, d'age, de copinage, .. maintenant ils ne peuvent plus prendre des salariés compétents sans provoquer un séisme dans toute la hiérarchie. Après on s’étonne qu'ils ne trouvent personne et qu'ils ne savent plus travailler sans perdre de l'argent et refaire en permanence le travail qu'ils ont loupé. Les financiers ne voient que le salaire, faire deux fois ce n'est pas le même budget.

  • j-c-roy le jeudi 27 fév 2014 à 14:27

    Certes, Mesdames et sieurs les DRH. Sauriez-vous en expliquer les raisons, vous les professionnelles (els) ? J'ai une explication, elle vaut ce qu'elle vaut. "Recherchons assistant chef de projet en CDD, minimum bac + 5, expérience souhaitée dans la branche, salaire de début 30 000 €, évolution dans le poste et suivi de carrière assuré. A bon entendeur ...

  • JERIKAE2 le mercredi 26 fév 2014 à 06:46

    les negriers affameurs ont du mal a recruter ,il va falloir payer un peu plus pour motiver

  • gnapi le vendredi 21 fév 2014 à 14:49

    Et toujours 5+ millions de chomeurs cat. A + B + C.Incompréhensible puisque le coût du travail, d'après ceux qui en ont un garanti à vie (soit car leader syndical soit comme députés, sénateurs ou ministres), n'est pas un problème en France. Ni même la "générosité" des indeminités chomage (en comparaison des voisins en Europe).