Le manque de sommeil favoriserait Alzheimer

le
0
Deux études indépendantes publiées ce mois-ci mettent en lumière le rôle du sommeil dans l'entretien du cerveau et la réduction du risque de maladie neurodégénérative.

Le puzzle de la maladie d'Alzheimer n'est pas encore achevé mais les dernières pièces se mettent en place. Et plutôt bien. Il y a quelques jours, une équipe de chercheurs de l'université de Rochester (États-Unis) expliquait dans la revue Sciencecomment le cerveau se nettoie de ses toxines lors du sommeil. Grâce à un lavage à grandes eaux, ou plus exactement à débit accru de liquide céphalorachidien, le cerveau évacue ses déchets, notamment les protéines bêta-amyloïdes, connues pour jouer un rôle dans la maladie d'Alzheimer.

Le 15 octobre dernier, lors d'un colloque parlementaire sur la prévention santé, l'un des spécialistes mondiaux de la maladie, le PrBruno Dubois (la Pitié-Salpêtrière) résumait la situation actuelle: «Si l'on suppose qu'il y a trois étapes - A, B et C - dans le d...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant