Le mandat de Joseph Blatter terni par "les affaires"

le
0
En 2003, le président de la Fifa avait voulu populariser le foot féminin en faisant porter aux joueuses des tenues plus féminines et des shorts plus serrés. Une attitude qui avait été jugée inacceptable.
En 2003, le président de la Fifa avait voulu populariser le foot féminin en faisant porter aux joueuses des tenues plus féminines et des shorts plus serrés. Une attitude qui avait été jugée inacceptable.

Vendredi 29 mai, à Zurich, le président en exercice depuis 1998 se représentera à la tête de la Fifa pour la cinquième fois. Face à lui, le prince Ali bin al-Hussein, soutenu personnellement par Michel Platini qui n?a pas le droit de vote dans cette élection. Autre célèbre détracteur du tout-puissant patron du foot mondial : Diego Maradona, qui parle d'un "dictateur à vie". De moins en moins discrètement, on évoque une suite de scandales, de corruption et d'indélicatesses... Mercredi matin, six responsables du monde du football ont été arrêtés à Zurich à la demande des autorités américaines.

1. Carton rouge pour le président de la Fifa. Après la Coupe du monde 2003, il a publiquement imaginé populariser le football féminin avec des "tenues plus féminines, des shorts plus serrés, par exemple". Tollé de la part de la capitaine de l?équipe de Suisse, et de l?ancienne gardienne de but anglaise Pauline Cope qui a taxé Sepp d?"irresponsable pour un homme dans sa position".

2. Lors de la finale de la Coupe du monde 2006 à Berlin, remportée par l?Italie face à la France, le patron de la Fifa refuse de remettre le trophée au capitaine Fabio Cannavaro. Raison officielle : il "aurait été sifflé" par les spectateurs avant le match et "aurait voulu apaiser les tensions" en chargeant le président de l?Union européenne de foot de s?acquitter, à sa place, de la mission. Raison officieuse : il aurait préféré que...

Lire la suite sur Le Point.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant