Le Mali signe un accord de paix, les rebelles demandent du temps

le
1

ALGER, 1er mars (Reuters) - Le gouvernement malien a signé dimanche un accord préliminaire de paix dans le nord du Mali mais les rebelles touaregs de l'Azawad ont réclamé davantage de temps pour mener des consultations. Le texte issu d'une médiation des Nations unies et négocié à Alger cherche une solution aux insurrections et à l'instabilité qui affectent le nord du Mali depuis des années. "Cet accord ne vise pas à résoudre immédiatement tous les problèmes d'une crise profonde, multiforme et cyclique. Il s'agit néanmoins d'une étape décisive vers la paix et la réconciliation", peut-on lire dans la déclaration. (Patrick Markey et Lamine Chikhi; Henri-Pierre André pour le service français)

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • LeRaleur le dimanche 1 mar 2015 à 12:00

    La bonne blague, takkya quand tu nous tiens.