Le Mali se dote enfin d'un nouveau gouvernement

le
0
Bamako pourrait se démarquer de la médiation régionale engagée dans le nord du Mali aux mains des islamistes.

À Bamako

Un léger remaniement, un petit élargissement, et voilà qu'arrive ce que le Mali attendait depuis fin avril. Ce nouveau gouvernement d'union nationale malien ressemble pourtant beaucoup au précédent. L'équipe mise en place pour assurer la transition, après le coup d'État du 22 mars, comptait vingt-quatre membres. Le nouveau gouvernement d'union nationale, annoncé lundi soir, en compte trente-et-un... dont dix-huit inchangés. Une victoire pour le premier ministre Cheick Modibo Diarra qui est parvenu à maintenir ses proches à des ministères clés: Justice, Intérieur ou encore Administration territoriale.

Préparer les élections

À noter aussi le retour aux affaires des partis politiques traditionnels, le précédent gouvernement étant essentiellement composé de technocrates. Trois d'entre eux sont issus de la Copam, la principale coalition pro-putsch ayant soutenu le coup d'État, et trois autres appartiennent au FDR, la principale coalition anti-putsch fav

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant