Le Mali s'enfonce dans la crise

le
0
VIDÉO - Les chefs d'État d'Afrique de l'Ouest ont décidé, lundi, un embargo total contre la junte au pouvoir à Bamako. Tombouctou est désormais sous le contrôle d'un leader islamiste touareg.

Le Mali s'enfonce dans une crise sans nom et plus personne ne le nie. Dimanche, le capitaine Amadou Haya Sanogo, chef de la junte au pouvoir depuis le 22 mars, date du putsch contre le président Amadou Toumani Touré, l'a reconnu en ordonnant le rétablissement sans délai de la Constitution et des institutions. En réponse à cette première concession, on s'attendait à ce que la Communauté économique des États d'Afrique de l'Ouest (Cédéao), réunie lundi en sommet à Dakar, lève, au moins provisoirement, les menaces de sanctions économiques pesant sur le Mali. Mais il n'en a rien été.

«Organisme de transition»

L'organisation régionale a décidé lundi un «embargo total» contre la junte au pouvoir à Bamako, a annoncé à l'issue d'un sommet à Dakar le chef d'État ivoirien, Alassane Ouattara, président en exercice de la Cédéao. «Toutes les mesures diplomatiques, économiques, financières et autres sont applicables dès aujourd'hui (lundi) et ne seront levées que

...

Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant