Le Mali redevient n°1 du coton en Afrique

le
0

(Commodesk) Premier producteur cotonnier du continent, le Mali devrait obtenir 445.000 tonnes sur la récolte 2011-2012, soit une progression de 83%, et la filière vise 10% de mieux l'année suivante.

Son suivant immédiat en production comme en exportation, le Burkina Faso, se situe à 400.000 tonnes (+18%) sur la récolte 2011-2012, pour 163.000 tonnes exportées l'an dernier. Le Mali avait exporté 174.000 tonnes.

Les rendements progressent au Mali, atteignant sur cette campagne 933 kilos par hectare, contre 852 kilos en moyenne lors de la campagne précédente, d'après une estimation de l'USDA.

La hausse de la production est le fruit d'un effort continu depuis un an, entamé avec un forum national en mai 2011, suivi d'une campagne d'information des producteurs pour les convaincre de revenir au coton ou de planter des surfaces plus importantes. Le prix payé au producteur a été relevé à 255 F CFA par kilo, 38% de mieux que lors de la campagne précédente, pour la première qualité de coton. Cela s'est traduit dans les surfaces par une augmentation des deux tiers, soient 477.000 hectares dédiés au coton.

Les sommes consacrées à la subvention des engrais ont doublé, tandis que les dettes aux producteurs étaient réglées, pour un total de 180 millions d'euros.

Le Mali voudrait revenir à une production de 600.000 tonnes comme en 2004, pour séduire les investisseurs. Le coton représentait alors 8% du PIB du pays.

Valeur associée
  Libellé Bourse Dernier Var. Vol.
Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
Aucun commentaire n'est disponible pour l'instant