Le Mali fait tomber des têtes au Quai d'Orsay

le
5
Trois responsables du dossier sahélien ont été brutalement remplacés. Une «purge» sans précédent en pleine guerre.

Le petit monde des diplomates du Quai d'Orsay travaillant sur l'Afrique est en émoi. Sur fond de guerre au Mali, l'éviction par Laurent Fabius, fin février, du sous-directeur en charge de ce pays, Laurent Bigot, a «surpris et choqué», selon plusieurs sources au ministère des Affaires étrangères. D'autant plus que cet événement est survenu après la mise à l'écart, pour diverses raisons, de plusieurs diplomates intervenant sur le même continent. Quelques semaines plus tôt, Jean Félix-Paganon, représentant spécial pour le Sahel, nommé en juin 2012, a été remplacé. Et en octobre dernier, Élisabeth Barbier, responsable depuis peu de la Direction Afrique-Océan Indien (DAOI) du Quai d'Orsay, était évincée de son poste pour incompatibilité d'humeur avec le ministre. Elle est désormais ambassadeur en Afrique du Sud.

Des départs forcés qui ont été mo...



Lire la suite de l'article sur lefigaro.fr

Vous devez être membre pour ajouter des commentaires.
Devenez membre, ou connectez-vous.
  • boidin17 le jeudi 14 mar 2013 à 20:13

    surtout ne pas dire la véritétout va bien au Maliet tout le monde sait que dans ce pays il n'y a aucune corruptioncourage soldat c'est bientôt terminé, enfin presque

  • j.capman le jeudi 14 mar 2013 à 14:13

    Enfin une colére.

  • eugene95 le jeudi 14 mar 2013 à 12:25

    ouh la la! a peur moi, pas responsable et pas coupable non plus !!!!

  • ANOSRA le jeudi 14 mar 2013 à 08:18

    Fafa nouveau dictateur? Il est vrai que l'Internationale socialiste en comptait un bon nombre dans ses rangs, mais chut, il ne faut plus en parler, ils ont "dégagé" !!!

  • mlaure13 le mercredi 13 mar 2013 à 08:34

    Honni, soit qui Mali pense !!!...